Location meublée

1) RECHERCHER UN LOGEMENT

•Parcourez les «petites annonces» des journaux locaux, ou sur internet.

Avant de vous déplacer, n’hésitez pas à vérifier par téléphone les éléments d’information figurant dans l’annonce. S’il s’agit d’une offre émanant d’un particulier, votre recherche est gratuite, mais vous assumez seul le bon déroulement de la recherche.

•Consultez les professionnels :

agents immobiliers ,administrateurs de biens, notaires …
Certaines organisations professionnelles ont mis au point des fichiers de logements accessibles par minitel ou intemet (notamment la FNAIM).

Les honoraires des professionnels sont librement fixés. En général, ils représentent l’équivalent d’un mois de loyer et sont à payer au moment de la signature du bail.

Vous serez peut-être tenté d’acheter des listes de « petites annonces » auprès de marchands de listes.

Leur profession est réglementée.
Leur prestation s’arrête à la fourniture de revues ou de listes pendant la durée de l’abonnement ; elle ne vous garantit pas de trouver un logement à votre convenance.

Ne versez aucune somme avant d’avoir obtenu la fourniture de listes ou fichiers conformément à la convention que vous aurez préalablement signée. Celle-ci doit préciser les caractéristiques du bien recherché, le service attendu et la rémunération de l’intermédiaire.

•Interrogez votre employeur.

Si celui-ci cotise à un collecteur 1 % logement, sollicitez  cet organisme afin de savoir s’il a des logements réservés.

 

LE CONSEIL DE L’ADIL
Pour faire une recherche efficace, définissez bien vos besoins et ceux de votre famille, en terme de surface, de localisation pour minimiser les déplacements (trajet domicile – travail), de vie de quartier et d’équipements (écoles, commerces…), de stationnement…

Concernant la charge financière du logement, les propriétaires, les agences demandent en général un salaire ou une assurance de revenus 3 à 4 fois supérieurs au montant du loyer, mais il ne s’agit pas d’une règle.
En cas d’insuffisance de revenus, la caution d’un tiers peut vous aider à accéder au logement.

Pensez à estimer votre droit éventuel à une aide au logement sur le site de la CAF
N’hésitez pas à tout vérifier dès la première visite : isolation, humidité, prises électriques, type de chauffage …
Il est préférable de visiter les lieux pendant qu’il fait jour et avec un bon éclairage.

•Logement des jeunes : dispositif « 1,2,Toit » – chambres meublées chez l’habitant.

Les apprentis, les stagiaires de la formation professionnelle, les élèves du paramédical et social, les étudiants ou lycéens, les jeunes en accès à un premier emploi qui souhaitent être hébergés pour quelques nuits, quelques semaines, au mois avec la possibilité d’un petit déjeuner et/ou d’un dîner peuvent se rapprocher du SIRES Aquitaine sires.aquitaine@wanadoo.fr au 05.56.51.57.66 ou sur le site de la région Aquitaine.

 

Hébergement d’urgence
Le dispositif d’hébergement d’urgence a pour vocation d’accueillir les populations sans abri.
Ce dispositif peut être joint 24 h sur 24 h de façon anonyme et gratuite au numéro d’urgence «115». Asd.115veillesociale.amd@wanadoo.fr

Nos conseils sont Gratuits!

Actualités Facebook